BOXE - 3e titre national pour le sociétaire amséliste : Gus’ est vraiment “Marvelous“ !!!

26 mars 2021

Et un (Julien Chamayou) ! Et deux (Yannick Paget) !! Et trois (Gus’ Tamba) !!!

Gus’ “Marvelous“ Tamba est désormais la seul boxeur amséliste à détenir trois ceintures nationales ! Deux de plus que Julein Chamayou, une de plus que son coach et mentor, Yannick Paget !

En s’imposant aux points face à Steven Crambert ce dernier samedi de mars sur le ring audonien de Saint-Ouen, Tamba devient le plus grand boxeur de l’AMSLF, en même temps que l’un des plus beaux palmarès de l’association multisports fréjusienne !

Gus' “Marvelous“ Tamba, c'est désormais 17 combats, 16 victoires dont 10 avant la limite, et une invincibilité qui dure depuis 14 combats et presque cinq années !
Chapeau M. Tamba !

Deux ans quasi jour pour jour - c’était le 9 mars 2019 - après son premier titre face au Français né en Russie et licencié à Nantes, Shamil Ismailov, près de 500 jours - lire notre article de présentation de ce combat ICI - après sa première défense victorieuse face au même challenger Steven Crambert, le boxeur d’origine sénégalaise a eu une nouvelle fois le dernier mot pour ce qui était en même temps son premier combat depuis le 16 novembre 2019…

Nouvelle victoire aux points

« Bravo », « T’es le meilleur » mais surtout « Félicitations » : un panel des nombreux, très nombreux messages postés depuis ce milieu d’après-midi de ce samedi 27 mars 2021 sur la page Facebook du champion fréjusien, triple champion de France !

Le boxeur fréjusien reçoit une troisième ceinture de champion de France professionnel, catégorie de poids super-moyens (images extraites de la retransmission vidéo live © aboxingnation.okast.tv)

Alors, certes, tout comme le premier combat dans le même cadre - Tamba (75 kg tout rond) en tenant du titre de cette catégorie des super-moyens (moins de 76,205 kg sur la balance) et Crambert (75,5 kg) en challenger -, cette revanche sera allée au terme des dix rounds de trois minutes. Dix rounds pour la majeure partie (hors le 5e à l’avantage de Crambert) dominés par le Fréjusien pour ajouter un 16e succès en carrière professionnelle (sur 17 combats), et conserver une invincibilité désormais portée à 14 combats et près de 5 ans !

Troisième ceinture pour le Fréjusien, cinquième pour le coach Yannick,Paget : deux en qualité de boxeur lui-même, trois autres avec le costume d'entraîneur (© Facebook Gus'Tamba)

« Moi, j’en ai trois,
lui, il en a cinq ! »

Comme on s’y attendait, le boxeur du Fighting Spirit Club, toute jeune entité de Saint-Méloir-des-Ondes à quelques kilomètres de Saint-Malo, aura chèrement vendu sa peau. Mais sans parvenir à tromper le Fréjusien qui, on peut désormais l’avouer, n’avait pas retrouvé toutes ses sensations après son opération des ligaments du poignet droit et une légère modification dans sa manière de boxer, notamment sur l’un de ses point(g)s (poings) forts, l’uppercut.

Antoine Curti (à droite) et Raoul Regaieg (à gauche), secrétaire de l'AMSLF, étaient du voyage en Seine-Saint-Denis pour accompagner et supporter le boxeur varois

Et s’il est lui le vainqueur et désormais triple tenant du titre national, le plus bel hommage est à mettre au crédit de Gus’ “Marvelous“ Tamba lui-même, saluant son coach en ces mots : « si, à vos yeux, j’en trois, pour moi lui, il en a cinq », faisant ici allusion à ses trois propres ceintures, mais également les deux obtenues sur le ring par Yannik Paget en son temps…
Signe de la formidable complicité et de l’amour qui existent entre le maître et son élève, ou plus exactement depuis dix ans maintenant entre ces deux maestros de la boxe amséliste !

Cette troisième couronne nationale est également le fruit d'un travail assidu depuis dix années maintenant et d'une formidable complicité entre Gus' Tamba et son coach, Yannick Paget (© Franck Cluzel - AMSLF)

L’avenir se dessine
sur la scène intercontinentale

L’avenir pour Gus’ Tamba après ce succès semble se dessiner sur un autre terrain. La France est devenue trop petite, et le champion fréjusien entend s’afficher sur la scène européenne. « Il a tout prouvé au niveau national désormais, anticipait Yannick Paget avant le départ pour la région parisienne en début de semaine passée. Ce que j’espère maintenant, c’est pouvoir lui trouver un combat au niveau européen. »

Ce ne sera peut-être pas avec l’EBU - le champion d’Europe actuel est italien (Daniel Scardina, Ndlr), mais « je ne le vois pas venir affronter Gus ici », pense Yannick Paget -, mais sans doute avec une autre fédération.

Un combat européen
au cœur des Arènes ?

Lors d’une récente interview accordée au site en ligne NetBoxe, Tamba avouait ainsi, « avec Yannick, nous aimerions nous orienter désormais vers un titre intercontinental intermédiaire pour monter dans les classements européens (…) C’est vrai que l’Union européenne est dans un coin de ma tête. Je suis actuellement 10e au ranking (un rang qui pourrait s’améliorer après cette victoire, Ndlr). Maintenant, il faut avoir la capacité d’organiser ce type de ceinture ».

Avec un rêve - que pourrait peut-être aider à concrétiser le promoteur du boxeur fréjusien, Malamine Koné -, celui de « tenter cette aventure, ici, chez moi, dans les arènes de Fréjus ».

Chiche ? Car, comme le conclut Gus’ “Marvelous“ Tamba, triple champion de France des poids super-moyens, « ce serait magique »

Steven Crambert et Gustave Tamba, ici chacun lors de la pesée officielle vendredi, sont devenus potes dans la vie depuis leur premier duel il y a 18 mois et s'estiment beaucoup l'un l'autre...

 

Classé dans
Sport