Conseil de la mer à l'école Turcan

21 mai 2021

     Lors du conseil municipal du 26 janvier dernier, les élus ont adopté une délibération visant à créer une « aire marine éducative » (AME), zone maritime littorale de petite taille gérée de manière participative par des élèves allant du CM1 à la 6e. La classe de 6e C du collège Villeneuve s’est lancée dans ce beau projet, aux côtés de leurs professeurs Christelle Chatachvilly (SVT) et Claudia Ciaravino (physique-chimie).

 C’est désormais au tour de la classe de CM2 de Mme BELMONDO de l’école de Turcan de se lancer dans ce beau projet !

En quoi consiste la démarche ?  Une classe et son enseignant  « s’approprient » une plage et réfléchissent aux enjeux en matière de biodiversité, mais aussi aux problématiques socio-économiques qui pourraient exister sur le site. Pour réaliser ce cheminement, ils ont besoin d’accompagnants. À la CAVEM, les référents scientifiques sont Fabien Rozec et Kévin Bergeron. Les élèves réfléchissent au sein d’une instance décisionnelle qui est le Conseil de la mer et propose aux élus municipaux, les actions qu’ils souhaitent porter.

 

Ainsi, les enfants ont pu présenter aux élus de la Ville, Ariane Karbowski et Jean-Louis Barbier, leurs idées pour préserver la plage de VILLEPEY, juste à l’embouchure de l’Argens.

 

L’état des lieux des enfants a mis en évidence 2 problématiques :

-l’érosion de la plage qui varie au rythme de l’Argens et des courants

-les déchets présents sur le sable et dans l’eau laissés sur place par les promeneurs ou charriés par le fleuve

 

Pour y répondre, les écoliers ont proposé plusieurs actions :

 

  • Communiquer sur l’existence de cette AME sur site en mettant en place un panneau signalétique et sensibiliser le plus grand nombre à la défense de notre environnement en parlant de leurs actions dans les médias
  • Rajouter un bac à Marée hors saison 
  • Apposer un message de sensibilisation sur le bac pour inciter les promeneurs à jeter les déchets qu’ils trouvent lors de leur promenade et rappeler la nécessité d’un nettoyage raisonné, c'est-à-dire que seuls les déchets d’origine anthropique sont ramassés. Le bois et la végétation sont laissés sur place.
  • En haute saison, mettre un nombre suffisant de poubelles d’ordures ménagères et de tris sélectifs.
  • Renforcer les ganivelles, préserver la végétation et les arbres présents et pourquoi pas en planter d’autres  pour retenir le sable ?
  • Participer à des nettoyages éco-citoyen pour montrer le bon exemple

 

Ariane Karbowski et Jean-Louis Barbier ont félicité les enfants pour « leur forte implication » et « la présentation de leur travail digne de professionnels »!

Ils se sont donnés rendez-vous avant la fin de l’année scolaire pour commencer les premiers travaux !

 

Classé dans
Info en bref