Conseil municipal du 13 avril

13 avril 2021

Continuer à embellir le centre historique, agir en faveur des quartiers défavorisés et préparer les manifestations de l’été, autant de délibérations qui ont jalonné la séance du conseil municipal de ce mardi 13 avril. Sans oublier le transfert de nouvelles compétences à la CAVEM pour accroître l’efficacité de l’action publique à l’échelle de l’agglomération.

Un nouveau nom et de nouvelles compétences pour la CAVEM

À l’orée de la mise en œuvre du Pacte de Gouvernance par la communauté d’agglomération dont nous avons parlé dans le magazine du mois de février, de nouvelles compétences lui sont transférées.

D’une part, l’« Action sociale d’intérêt communautaire » : cette compétence facultative doit permettre d’intervenir sur des sujets sociaux concernant l’ensemble du territoire de l’agglomération. En effet, son exercice peut notamment se traduire par le soutien à des actions à caractère social portées par des associations, ou encore par la création d’un Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) qui agirait en pleine complémentarité du CCAS.  « La politique sociale n’a pas de frontières communales. Avec les autres communes, nous avons des points de convergence, des besoins que nous avons en commun et c’est là-dessus que nous devons travailler.  En cela, le CIAS sera en quelque sorte une structure juridique qui nous permettra d’aller plus loin et d’avancer » a souligné David Rachline.

D’autre part, la « Mise en place d’un service comprenant la création, l’entretien et l’exploitation des infrastructures de charge nécessaires à l’usage des véhicules électriques ou hybrides rechargeables ».  Cette compétence concerne l’installation et l’exploitation, sur le territoire de l’agglomération, de bornes de recharge nécessaires pour accompagner le développement du nombre de ces véhicules : « Nous envisageons d’installer 10-15 bornes sur la ville de Fréjus » a précisé le premier magistrat.  

Ce transfert permettrait un aménagement et une gestion plus homogènes et encore de bénéficier, en outre, de financements extérieurs.

Au regard de ces avantages au bénéfice de la population, le conseil municipal a approuvé les transferts de ces deux compétences à la CAVEM, qui est devenue depuis peu « Estérel Côte d’Azur Agglomération ». Ce changement de nom a été adopté en conseil communautaire le 25 mars dernier afin de mieux mettre en avant les atouts du territoire et permettre une identification facile de la communauté d’agglomération. Celle-doit encore prochainement changer de logo et d’identité visuelle.

Soutien accru aux quartiers défavorisés

L’amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers « prioritaires » est une préoccupation constante de la municipalité. Aussi, le Contrat de Ville est un outil de développement social et urbain de ces quartiers, mis en place par l’État.

Prolongé jusqu’au 31 décembre 2022 par les partenaires financeurs du Contrat de Ville (État, CAVEM et ville de Fréjus), celui-ci se concrétise, notamment, par le financement d’actions en faveur de ces quartiers et de leurs habitants. À la suite d’un appel à projets, 25 ont été retenus au titre de la programmation 2021, approuvée par le Conseil municipal, pour un montant de 240 000€.

Parmi ces derniers, 14 sont soutenus par la ville de Fréjus à hauteur de 47 500€ dont 22 500€ pour l’association Clarisse qui œuvre en faveur de l’insertion, 10 000€ pour le Centre Loisirs Jeunesse (CLJ) ou encore 4 000€ pour le Centre Social Culturel de l’Agachon (CSCA) pour ses actions sociales.

Dans un registre similaire, l’Espace d’accueil et d’animation sociale de la Gabelle propose des actions de soutien scolaire auprès de lycéens de ce quartier prioritaire, en lien avec l’association AGIRacd qui met à disposition de cette structure, des enseignants retraités et bénévoles.  Afin de faire face à un besoin accru dans certaines matières, le conseil municipal a voté la création d’emplois de vacataires au sein de la commune, en vue d’assurer des actions de soutien scolaire au profit des lycéens de la Gabelle.

Campagne « Refaites une beauté à votre façade »

Ville d’art et d’histoire, la préservation du patrimoine est essentielle à Fréjus. Afin de conserver le cachet unique du cœur historique, la municipalité lance une nouvelle « opération façade » d’une ampleur sans précédent à compter de septembre 2021.

Ainsi, pour accompagner les propriétaires, la Ville financera une partie importante des travaux :

- 30% de la dépense avec un plafond de 3000€ par façade pour les enduits industriels, peintures minérales et nettoyage des façades ;

- 40% de la dépense avec un plafond de 3000€ par façade pour les enduits traditionnels à la chaux.

Cette aide sera majorée de 20% la première année de lancement de chacune des campagnes.

En outre, des techniciens seront mis gracieusement à disposition des propriétaires pour les aider dans leurs démarches administratives et techniques.  Une permanence sera également mise en place, dans le courant du mois de mai, rue du Docteur Ciamin, où vous pourrez rencontrer un agent du service urbanisme tous les matins, ainsi qu’un architecte missionné par la Ville qui viendra trois jours par mois sur rendez-vous.

Cette opération se déroulera par phases successives sur 5 ans et commencera par les rues Jaurès et de Gaulle.  Chaque campagne sera menée sur 2 ans et représente 150 000€ de subventions municipales par an.  Plus d’infos dans Fréjus le Magazine du mois de mai.  

Réalisation d’une fresque à Port-Fréjus 

Dans le prolongement des actions engagées pour la préservation de la biodiversité marine, la Société d’Economie Mixte (SEM) de gestion de Port-Fréjus, souhaite réaliser sous le pont situé avenue Maréchal Leclerc, une fresque pour sensibiliser le public sur ce sujet. Soucieux des questions environnementales,  le conseil municipal a approuvé ce projet.  « Cette fresque s’inscrit dans le projet de mise en valeur de Port-Fréjus et dans le cadre de la protection de la biodiversité », a précisé Jean-Louis Barbier, conseiller municipal délégué au littoral.

Cette fresque est subventionnée à 70% par l'Ademe et l'Agence de l'eau pour un montant de 32 900€. Le reste étant à la charge de la Société d'économie mixte (SEM) de Port-Fréjus. 

Culture en Liberté saison 2021

En coordination avec les associations locales, la ville de Fréjus proposera l’été prochain, des soirées inoubliables à destination de tous les publics. Du cinéma à la musique, en passant par des shows pour la famille, vous retrouverez toutes les manifestations « En Liberté » qui rythment l’été des Fréjusiens et des vacanciers.

 

25e Festival du court-métrage de Fréjus

Depuis sa création en 1995, le Festival du court-métrage rencontre un véritable succès auprès du public et des professionnels du cinéma, Par ailleurs, il promeut aux côtés de l’Education Nationale, l’accessibilité et la diffusion des sélections auprès des élèves. Le Conseil municipal a décidé de reconduire ce rendez-vous incontournable de la scène fréjusienne du 14 janvier au 5 février 2022, sous toute réserve de modification en raison du contexte sanitaire. 

 

Classé dans
Actualité générale