Gustave Tamba : « c’est mon plus grand challenge » !

15 novembre 2021

Le boxeur licencié à l’AMSLF, Gustave Tamba, triple champion de France, se prépare pour son tout premier combat sur la scène européenne. Le 11 décembre, dans la ville voisine du Cannet, il affronte un autre boxeur français, Kevin Lele Sadjo, son ami de longue date. Le ton est donné !

La mythique salle de spectacle de La Palestre, située sur la commune du Cannet (Alpes-Maritimes), et ses quelque 4500 places potentielles, tremblent déjà de recevoir ce combat européen de boxe catégorie Super-moyens (-76,205 kg).


Gustave Tamba

Un combat de haut niveau

À l’affiche : “The Phenomen“ Kévin Lele Sadjo (1er européen), licencié au Levallois Sporting Club, dirigé par Brahim Asloum et membre de l’écurie Univent Boxe Promotion de Sébastien Acariès et “Marvelous Gus’“ Gustave Tamba, licencié à l’AMSLF, accompagné par son entraîneur Yannick Paget. Deux boxeurs, multiples champions de France mais une expérience internationale amorcée pour “The Phenomen“, titulaire de la ceinture WBA intercontinentale.

C’est un duel de tous les diables qui s’annonce entre ces professionnels habitués des victoires. Tamba (30 ans) compte 17 combats à son actif avec 1 défaite et 16 victoires dont 10 KO. Lele Sadjo (31 ans) a remporté 16 victoires en autant de combats.
« Je suis excité à l’idée de cette rencontre. C’est mon plus grand challenge ! », soulignait le fréjusien.
Yannick Paget poursuit : « Ce combat c’est tout ce que l’on attendait. On a déjà défendu deux fois le titre de champion de France, nous voulions viser autre chose. »


« Marvelous Gus », ici en photo avec le Maire, David Rachline, a obtenu en mars dernier, un 3e titre de champion de France. 

Deux amis, deux adversaires

La ceinture européenne étant détenue par un italien, les deux boxeurs seront co-challengers pour ce combat, eux qui ont déjà « mis les gants ensemble » comme l’explique Tamba, lorsqu’ils faisaient partie du même team « MK Events ».

« C’est un pote, quand je monte à Paris, je vais manger chez lui, raconte Gus’. Il va falloir mettre l’amitié de côté. On se connait par cœur. Celui qui gagnera sera celui qui appliquera le mieux la stratégie. »


Depuis l’annonce du combat, les deux boxeurs se taquinent via les réseaux sociaux.

« Sur le ring, il n’y a pas d’ami. Gus’ a la boxe pour s’adapter à tous les styles », détaille Yannick Paget, lui-même double champion de France. « Kévin est très physique, puissant. À nous de bien employer la tactique pour déjouer ses plans. »

“Marvelous Gus’“ est monté en puissance ces dernières semaines. Il est passé à deux entraînements par jour plus un le samedi. Il bénéficie comme avant chaque combat, d’une préparation physique supplémentaire, préparation de rigueur puisque les combats européens sont composés de 12 rounds contre 10 habituellement pour la ceinture France. « On est deux puncheurs, le combat peut se terminer sur un coup, dans un sens comme dans l’autre », analysait le secrétaire amséliste. « Sur le ring, c’est spécial. Tu sais que c’est TOI ou LUI. Dans le carré magique, tu n’entends rien à part la voix de ton coach. Il y aura deux guerriers qui voudront montrer qui est le meilleur. Quand le gong sonnera, on se fera un gros câlin. On sait ce que l’autre a traversé, les bobos, la frustration, le régime. Donc quand ce sera terminé, on relâchera tout. »

En attendant, l’effervescence monte avec un engouement au club et sur les réseaux sociaux. Messieurs, le carré magique n’attend plus que vous !

Bon à savoir :

Combat sera à suivre sur Canal+, certainement en début de soirée à heure de grande écoute. Une billetterie sera également ouverte. Ces informations seront relayées sur les réseaux sociaux et le site internet de la ville.

Classé dans
Sport