Port-Fréjus : les travaux de l'îlot ont démarré !

08 février 2021

 

    Afin d’améliorer son attractivité et l’accueil de ses visiteurs, le Port de Fréjus lance des travaux d’embellissement de l’îlot, avec comme fil conducteur, la préservation de la biodiversité marine.

Sensible à ce sujet, David Rachline a effectué un déplacement sur site ce matin en vue de saluer cette initiative, en présence de Glenn Fauchon, directeur du port, qui lui a présenté les détails de ce projet.

« Dans le cadre de la mise en valeur du port, nous avons initié un certain nombre de travaux depuis quelques années.  Aujourd’hui, nous souhaitons redonner un peu d’attractivité à l’îlot en y réalisant un aménagement paysager qui servira également pour les modules du sentier du mérou »  précise M. Fauchon.

Quant à M. le Maire, il se « félicite de ce projet qui permet non seulement d’embellir les lieux, mais contribue surtout à sensibiliser petits et grands sur les enjeux environnementaux.  Et la ville de Fréjus prendra toute sa part dans la préservation de la biodiversité. »

Les promeneurs pourront découvrir cet îlot totalement réaménagé pour fin avril. Une avancée avec une plateforme en bois sera créée, à l’extrémité de laquelle l’on trouvera des pointus de tradition (petits bateaux provençaux).

Des modules pour sensibiliser à la préservation de la faune sous-marine

Au centre du nouveau ponton figurera un espace avec caillebotis qui permettra de voir l’eau et surtout d’apercevoir un biohut*, qui pourra être remonté et sorti à l’occasion.

Sur le flanc ouest de ce ponton, un périscope inversé sera fixé et permettra d’observer depuis le ponton, jusque dans l’eau. Il s’agira d’une vidéo pré-tournée qui créera l’illusion d’observer en direct à 360 degrés, deux biohuts placées de chaque côté du périscope. À côté, un pupitre de lecture sera fixé pour sensibiliser et informer à la vie au sein de biohuts et à la diversité d’espèces qui peuvent s’y abriter et grandir. 

Ces quatre périscopes mesureront 2,5 mètres et sortiront du sol comme un périscope sort traditionnellement de l’eau.

Répartis à l’entrée de l’îlot, ils visent à aborder le thème de la pollution sonore et de son impact sur les animaux marins.

 

* habitat artificiel qui permet de réhabiliter la fonction écologique de nurserie des petits fonds rocheux et sableux qui ont été dégradés par la construction d’aménagements côtiers.

 

 

Classé dans
Actualité générale