82e anniversaire de l’appel du Général de Gaulle

Publié le 18 juin 2022

Ce matin, la Ville de Fréjus commémorait l’appel du Général de Gaulle lancé le 18 juin 1940 depuis Londres sur les ondes de la BBC, pour appeler les français à la Résistance face à l’Allemagne nazie.

Assistaient à cette cérémonie autour du maire David Rachline, les élus et Conseillers départementaux de Fréjus et St Raphaël mais aussi les parlementaires du Var, un détachement du 21e RIMA, sous le commandement du Lieutenant-Colonel David Poplineau, les associations d’anciens combattants et portes drapeaux et les membres du Conseil municipal des Jeunes de Fréjus.

Ce fut l’occasion pour le Lieutenant Colonel Poplineau de citer 3 militaires du 21 RIMA, décorés pour leur courage lors de faits d’armes en opérations extérieures :

  • Roland Delsol, fils du 9e Compagnon de la Libération Pierre Delsol, de la 1ère DFL, remerciait avec beaucoup d’émotion le Maire de Fréjus, pour la concrétisation du projet de cette stèle du 18 juin à Fréjus puis lisait, avec Michel Magnaldi, délégué du Var de « la France Libre », le texte de l’appel du Général de Gaulle.
  • Romain Aghilone, arrière petit fils de René Babonneau colonel de la 13eme Brigade de la légion Etrangère de la 1ere DFL, compagnon de la Libération, correspondant FFL, et Néo Verriest lauréat 3em Prix du Devoir individuel au lycée 2019-2021, lisaient l’hommage National 2022 de la Fondation de la France Libre.
  • Jean Louis Barbier, conseiller municipal de Fréjus délégué aux Affaires Militaires, donnait lecture du message du Ministre des Armées.

Enfin, David RACHLINE, maire de Fréjus et 1er vice président d’Estérel Côte d’Azur Agglomération, conseiller régional Paca, dans uns discours retraçant l’Histoire de cette période où tout semblait perdu et où l’esprit de résistance a fait naître une nouvelle espérance pour les français, remarquait :

« Un appel à refuser la résignation, un appel à la mobilisation des forces armées prêtes à poursuivre le combat contre les forces ennemie, enfin, un appel à tous les Français désireux de s’engager contre l’intolérable »

David Rachline a tenu à rendre, au nom de la Ville de Fréjus, hommage à Pierre Delsol :

« Je tenais à rendre hommage à cet illustre personnage de notre Ville, qui a également été élevé au grade de Commandeur de la Légion d’Honneur et a été décoré de la Bronze Star Medal par les États-Unis, la 4e plus haute distinction pour bravoure, héroïsme et mérite. En cela, c’est une véritable fierté pour Fréjus. Je forme le vœu que son exemple inspire les nouvelles générations. L’Histoire a choisi de se ranger du côté de l’insubordination du Général de Gaulle et de tous ceux qui l’ont rejoint dans le refus de la défaite, dans son entreprise de libération, signifiant, comme l’écrivait le poète François Andrieux, que l’on « ne s’appuie que sur ce qui résiste ».

En concluant « La France éternelle, cette France qui constitue le cœur de l’âme gaullienne, cette France qui ne plie pas, qui ne capitule pas, qui s’inscrit dans la fidélité à ses valeurs. Cette France-là, s’est appuyée sur le Général de Gaulle.

En ce 18 juin et en ce monde incertain, je forme le vœu que chaque Français garde en mémoire ces mots de l’appel du Général : » Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas » ».

Les dépôts de gerbes protocolaires ont eu lieu, par les élus et les représentants des associations, assistés pour chacune par les membres du Conseil municipal des Jeunes de la Ville de Fréjus.

La cérémonie s’est terminée par la sonnerie aux morts suivie de la Marseillaise.