Ils veillent sur votre sécurité : ils reçoivent le soutien de la municipalité

31 décembre 2020

Ils sont les anges gardiens du Réveillon et de la Saint-Sylvestre. Pour permettre aux Fréjusiens – et aux autres – de réveillonner dans les meilleures conditions possibles et, surtout, en toute sécurité, ils sont au travail et passent les derniers instants de 2020 et les premiers de 2021 à leur poste.

Ils, ce sont bien évidemment les pompiers, les forces de police, nationale et municipale, en patrouille ou en permanence, la gendarmerie mais encore le service des urgences de l’Hôpital intercommunal Bonnet, voire les bénévoles de la Société nationale de sauvetage en mer et bien d’autres encore.

Et la tradition veut que les élus locaux passent apporter courage et réconfort à ces personnels d’astreinte. Représentant le maire de Fréjus, David Rachline, plusieurs de ses adjoints – en tout premier lieu l’adjoint à la sécurité, Cédrick Humbert, mais également Nassima Barkallah (adjointe à l’action sociale et la politique de la Ville), Christophe Chiocca (tourisme et animations), Sonia Lauvard (affaires générales, population) pu encore Patrick Perona (sports) – sont ainsi venus saluer les différents corps de métiers en poste.

À commencer par les sapeurs-pompiers de la caserne de l’Argens rue des Batteries, avant d’aller saluer les “voisins“ de la police municipale, de gagner le commissariat de la Police nationale rue de Triberg, puis la gendarmerie et enfin le CHI.

Pas de garde en ce 31 décembre pour le chef du groupement “est“, Richard Iskandar, qui s'entretient ici avec Sonia Lauvard et Nassima Barkallah, ou encore Christophe Chiocca

Une nuit (presque) comme
les autres pour les pompiers

Ne manquant pas de laisser au passage un message du maire, quelques agapes de fêtes et surtout des encouragements pour cette nuit “pas comme les autres“, peut-être rendue encore plus compliquée à appréhender cette année du fait de la période d’état d’urgence sanitaire et du couvre-feu imposé par le gouvernement.

Au moment de ces visites, en tout début de soirée, et couvre-feu aidant, la situation était bien évidemment on ne peut plus calme. Chez les pompiers, où le lieutenant-colonel Richard Iskandar, chef du groupement “est“, était venu lui aussi encourager ses troupes, menées en ce soir de réveillon par l’adjudant-chef Philippe Brenchio. Un effectif « habituel et inchangé de 13 pompiers de garde cette nuit » (15 en journée), en espérant que la nuit soit calme. Et le chef de garde d’expliquer, « ce n’est pas tant les AVP (accidents de circulation sur la voie publique) que nous craignons, en diminution ces dernières semaines du fait du couvre-feu, que les incivilités de milieu de nuit ».

La police municipale prête pour passer le cap de 2021

La police municipale
au(x) contrôle(s)

Même(s) crainte(s) au sein de la police municipale. « Nous allons sortir et patrouiller, notamment pour vérifier les attestations dérogatoires, confiait Raoul Regaeig aux commandes ce 31 décembre d’une douzaine d’hommes avec la brigade de nuit, les personnels à la vidéoprotection, la brigade cynophile. »

Aux urgences de l’hôpital Bonnet, le docteur Anette Galleron se souvenait pour sa part de la dernière nuit d’Halloween et s’attendait à vivre une deuxième partie de nuit agitée.

Quelques minutes de répit pour les urgentistes de Bonnet avant le rush attendu en deuxième partie de nuit

Et alors que les policiers municipaux prenaient place rond-point de la Miougrano pour les premiers contrôles de la soirée, cette tournée des services de secours prenait fin, une visite toujours appréciée par ces personnels “sur le pont“ pour faire la bascule vers une année 2021 tellement attendue. L’occasion enfin pour les élus de la Ville de, notamment, souhaiter « bon courage » à tous ces personnels mobilisés et présenter leurs « vœux de santé, paix, bonheur et prospérité. Bonne fin d’année 2020 et, par avance, une très belle année 2021 à tous ! »

Premiers contrôles post couvre-feu pour les policiers de Fréjus au rond-point de la Miougrano, en amont du théâtre Le Forum

 

Classé dans
Info en bref