Police municipale : des agents mobilisés et récompensés

04 février 2021

 

    Cet après-midi, le Directeur de la Sécurité publique, Hervé Eygazier, a présenté le bilan de la Police municipale pour 2020,  et a salué des résultats plus que satisfaisants, fruit du travail constant de ses agents.  

« Le bilan qui vient d’être présenté est à la hauteur de l’engagement des agents de la Police municipale de Fréjus. Rigoureux, disciplinés, consciencieux, ils accomplissent leurs missions avec le plus grand professionnalisme, et les Fréjusiens savent qu’ils peuvent compter sur eux. C’est cette culture de la proximité que je souhaite vous transmettre » a précisé le Maire, David Rachline. 

Des agents mobilisés à 100% pour votre sécurité 

Cette réunion fut essentiellement l’occasion de décorer des agents qui se sont illustrés par leurs actes de bravoure. C’est notamment le cas pour les brigadiers chefs principaux Stephan Gaspard et Yann Rollin, mais aussi le brigadier Anthony Guignon, à qui le Ministère de l’Intérieur a décerné la médaille de la sécurité intérieure. 

Un rappel des faits s’impose. Le 15 juin 2018, une femme de 67 ans promenait son chien au parc Aréca. Un homme l’accoste pour lui demander du feu. Se sentant menacée, elle s’éloigne, mais le clandestin parvient à la rattraper et la pousse dans un fossé où il la viole et tente de l’étrangler. C’est alors que des policiers municipaux de la brigade cynophile interviennent et lui sauvent la vie. 

D’autres agents se sont distingués par leurs actions et se sont vus décerner la médaille de la Ville. Le brigadier chef principal Torres a été notamment récompensé pour l’ouverture du centre d’entraînement cynophile.

Quant au brigadier Zammith, aux brigadiers chefs principaux Laîné, Fontarosa et Kartal, leur implication a permis un très grand nombre d’interpellations dans le cadre du démantèlement de trafics de drogues et de contrefaçons. 

Une collaboration efficace avec la Police nationale 

Cédrick Humbert, adjoint à la Sécurité, a rappelé l’importance de la collaboration avec la Police nationale avec laquelle « il est essentiel de garder les liens que l’on a, voire de les pérenniser. » 

Propos confirmé par le nouveau commissaire, Nicolas Caravokiros, qui a précisé que les agents de la police municipale trouveraient toujours en lui un « allié pour les défendre, pour que ça se passe du mieux possible entre les deux institutions » et un homme dont « l’arme préféré, c’est le dialogue ». 

 

Classé dans
Actualité générale