Interdiction d'accès sur la piste du lac l'Avellan

31 mai 2021

À compter du 28 mai 2021 et ce jusqu'à remise en état du site (sécurisation afin qu'il n'y ait plus de danger pour les usagers), toute circulation (véhicule, piétons, vélo...) sera interdite, sur la piste de l'Avellan.
Il vous sera impossible de faire le tour du lac, tous les accès sont bloqués en arrivant aux abords. 

 

Pendant la même période, seuls les véhicules de secours, d'incendie et de service seront autorisés à circuler le long de la zone neutralisée.
Une signalisation réglementaire relative à cette interdiction, ainsi qu'une présignalisation au col du Testanier sont mises en place par les services de la Ville afin de vous en avertir.
Retrouvez ici l'arrêté municipal complet >>>

Opération de sécurisation du site de l’Avellan

En effet, des travaux ont été entamés lundi 31 mai sur le site du lac de l’Avellan. L’objectif est multiple : sécuriser la zone où le barrage menace de rompre, préserver la nature et la biodiversité, réaménager ce lieu de promenade et de piste utilisé par la Défense des forêts contre les incendies (DFCI). La durée des travaux reste encore indéterminée.

Sur décision du Maire, David Rachline, une opération de grande envergure est en train d’être menée sur le site du lac de l’Avellan, en plein cœur du Massif de l’Estérel. Des travaux ont débuté afin de supprimer le risque de rupture du barrage, dit secondaire, de l’Avellan. Ce n’est pas le barrage principal mais bien le second, situé juste à droit en arrivant du Col de Testanier, qui menace de rompre. En cas de rupture, une vague de 40cm d’eau pourrait déferler sur le barrage principal est emporter tout le chemin de promenade et une partie du parking et sa voie d’accès.

Des travaux en plusieurs temps

La première étape, qui a d’ores et déjà commencé, est de procéder à une opération de pompage de la retenue secondaire afin de palier à l’urgence de rupture.

Dans le même temps, la Ville a mandaté une société spécialisée de pêcheurs professionnels pour récupérer tous les poissons et les transférer dans la retenue principale. « Une fois le niveau d’eau abaissé, nous avons encerclé les poissons et les avons ramenés à terre. Ils ont ensuite été transportés dans un vivier équipé de diffuseur d’oxygène, explique Nicolas Courbis, pêcheur professionnel venu spécialement de Valence. Les poissons sont relâchés au fur et à mesure dans la retenue principale. Je précise qu’il n’y a pas de risque de surpopulation puisque la retenue principale est dix fois plus volumineuse que la secondaire. »

Par la suite, une fois le risque de rupture écarté, le but est de réguler le danger. La direction des études et travaux de la ville propose une solution soumise à autorisation des services de l’État, dont en voici le principe : suite aux conclusions d’études réalisées, il sera proposé la suppression de la digue et l’ouverture d’une brèche permettant d’éviter totalement et en permanence la présence d’une retenue secondaire pour la transformer en un vallon d’écoulement du bassin versant amont.

Les services de l’État, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) chargées notamment de la sécurité des barrages et des sites classés, comme l’Avellan, ont été informés de cette opération en se rendant sur place, mercredi 2 juin.

Parallèlement, il sera temps de procéder à la renaturation du site. Replanter des végétaux sur le site, réaménager le lieu de promenade et rendre accessible les abords du lac pour les véhicules, piétons et cyclistes. L’objectif est bien entendu de préserver la biodiversité et la nature dans le respect de l’habitat naturel de faune et la flore en tenant compte aussi du relief du Massif de l’Estérel.

Classé dans
Info en bref