Un nouvel observatoire à Villepey

08 février 2019

         Pour redécouvrir les étangs

                 Le site naturel protégé des étangs de Villepey est désormais équipé d’une nouvelle passerelle menant à un second observatoire avec vue panoramique sur le site.

            Cette belle réalisation, dont l’accès est situé à partir du parking des Esclamandes, a été supervisée par le Conservatoire du Littoral et financée dans le cadre d’un programme européen franco-italien. Elle a été menée sur plusieurs mois par le service Environnement de la Ville et la CAVEM. Ouverte au public le 29 janvier dernier, cette structure a profité aux participants des Journées Mondiales des Zones Humides.

          Une passerelle surélevée

           Une passerelle en bois de 140 mètres de long et surélevée à 3 mètres du sol, adaptée aux personnes à mobilité réduite, mène les visiteurs à l’observatoire. Elle complète ainsi le cheminement en pilotis qui permet de visiter la lagune tout en préservant ce milieu naturel en limitant les piétinements. Tout au long de cet itinéraire, des panneaux d’information permettent d’en apprendre plus sur l’histoire, la faune, la flore et les paysages lagunaires.

Un observatoire à deux niveaux

L’observatoire, qui offre un point de vue panoramique unique avec un étage à 5,5 mètres du sol, complète ainsi l’observatoire de la vasière situé sur le circuit balisé du Pas des vaches. Edifié sur deux niveaux, il permet aux personnes à mobilité réduite d’en profiter.

Cet autre point d’observation sera sans doute très prisé par les ornithologues qui observent régulièrement les quelque 270 espèces d’oiseaux recensées sur les étangs. Mais tous pourront venir redécouvrir ces magnifiques paysages au fil des saisons dans le respect de l’environnement.


Coût des travaux : 170 000 euros

 

Une journée pour découvrir les étangs de Villepey

Dans le cadre des Journées Mondiales des Zones Humides (JMZH), les promeneurs et amoureux de la nature se sont retrouvés à Villepey le dimanche 3 février.

Des visites guidées menées par des animateurs « nature » et des ornithologues passionnés  ont permis de découvrir ce milieu naturel spécifique, issu de l’interpénétration des eaux salées et douces. Découverte de la faune et de la flore de la lagune jusqu’au Pas-des-Vaches tout en respectant la quiétude des lieux ! Sur les quelque 271 hectares du site, on trouve de nombreuses plantes remarquables et protégées, telles la Canne de Pline ou l’asperge maritime. Une faune discrète participe à l’équilibre écologique des lieux : insectes, poissons d’eau douce et marins, amphibiens, reptiles… Et c’est toute cette richesse que les animateurs ont pu évoquer sur plusieurs secteurs de ce site sensible.

 

Découverte de l’avifaune

Les passionnés d’ornithologie étaient bien au rendez-vous, ravis de profiter de ce nouveau poste d’observation car plus de 270 espèces d’oiseaux empruntent ce couloir migratoire. Parmi eux, les membres de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux). De nombreux Fréjusiens sont venus en famille observer le Martin pêcheur aux couleurs vives, très facilement observable….si le bruit ne le fait pas fuir. Jumelles et appareils photos conseillés !

D’après Denis Huin, ornithologue, fidèle du site depuis de nombreuses années, on peut y observer depuis peu l’aigle botté, aigle de petite taille, dont deux spécimens seulement sont présents dans tout le Var.

Cathy Gournay, photographe amateur qui vient de Mandelieu, nous confie, enthousiaste « Cet observatoire est vraiment mieux que celui d’en face car les ouvertures sont mieux conçues, beaucoup plus adaptées à l’observation et à la prise de photos. »

Photos d’oiseaux : Cathy Gournay

Mise en valeur du site
Au cours des JMZH 2019 aux étangs de Villepey, un chantier nature participatif organisé par l’association des Amis de Villepey et l’équipe des gardes du littoral du service environnement de la CAVEM, a été conduit sur le secteur "STCM". 

[caption id="attachment_17594" align="alignnone" width="683"] Chantier de nettoyage et de valorisation de l'ancien site des gravières de la STCM[/caption]

Au programme plusieurs ateliers contribuant à la renaturation de cette ancienne zone d'activité industrielle ayant hébergé une "usine à béton" avant l’acquisition par le Conservatoire du littoral : enlèvement de déchets et nettoyage du site (gravats, béton, bitume...) ; arrachage de l’Inule visqueuse, plante envahissante qui colonise les décombres ; réalisation d'un muret de pierre pour l’aménagement d’une plateforme d'observation surélevée ; élimination d'une zone de bambous. Ce chantier a permis à une cinquantaine de participants de s’impliquer dans la mise en valeur du site des étangs de Villepey... 

Un site d’exception à préserver

Chaque visiteur a la responsabilité de la conservation des richesses naturelles de ce site. Quatre gardes du littoral et la police municipale assurent des patrouilles afin de veiller au respect de la réglementation :

  • Ne pas s’écarter des sentiers balisés
  • Aucune cueillette n’est autorisée
  • Ne pas déranger ou nourrir la faune
  • Tenir les chiens en laisse
  • Ne pas fumer
  • Ne pas faire de feu

Classé dans
Actualité générale