Conseil municipal du 4 juillet : le PLU au centre des débats

05 juillet 2019

Jeudi 4 juillet, s’est tenue une nouvelle séance du Conseil municipal au cours de laquelle le Plan Local d’Urbanisme fut au centre de toutes les attentions.

Nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) : un territoire à protéger

 Le Plan Local d’Urbanisme a été au cœur des débats de ce Conseil Municipal. Poursuivre la réalisation de logements pour permettre à tous les Fréjusiens de se loger dignement, disposer de la capacité d’accueillir nos séniors, maintenir la vocation agricole de Fréjus, préserver nos espaces naturels, faire revenir certains services dans le centre-ville et permettre l’installation d’entreprises nécessaires à notre dynamisme économique, et donc à l’emploi,  sont les enjeux de ce PLU.

«  Entre le PLU qui existait et celui que nous allons voter, il y a plus de 92 hectares de zones agricoles, plus de 70 hectares de zones naturelles et 176 hectares de consommation foncière en moins » a déclaré Richard Sert, Premier Adjoint. « A ceux qui disent que nous bétonnons la Ville, je les invite à consulter ces chiffres »insista-t-il.

Accompagner le développement économique
tout en prévoyant des services publics

De nouvelles zones d’activités économiques seront permises par le nouveau PLU pour favoriser l’installation d’entreprises et donc l’emploi local.

« L’activité économique est liée à l’espace urbain. Une ville doit être dynamique sur le plan urbain, mais aussi sur le plan de l’emploi, les deux sont liés. En parallèle, cela signifie  qu’il faut aussi prévoir des services publics. Ils sont intégrés à ce PLU et il y a des emplacements qui permettront de les réaliser dans les années à venir. C’est un investissement majeur dont la commune a besoin et que nous avons commencé à réaliser donc je me félicite de ce travail qui est pertinent pour l’avenir de la commune » souligna David Rachline.

Aménager le quartier des Sables

Cette opération fait l’objet d’une orientation d’aménagement de programmation (OPA) dans le nouveau PLU. Elle a vocation à renforcer le centre urbain et à en conforter la vocation économique et commerciale et plus largement l’attractivité : création de logements libres et sociaux, de services et d’équipements publics, avec un urbanisme intégrant pleinement les objectifs de développement durable et de recours aux énergies renouvelables. Un marché d’AMO (assistance à maîtrise d’ouvrage) pour déboucher sur la création de la ZAC sera lancé en 2020.

Démission de Julie Lechanteux de ses fonctions d’Adjointe au Maire déléguée à l’Enfance et l’Education

La première délibération avait auparavant concerné le remplacement de Julie Lechanteux à son poste d’Adjointe à l’Enfance et l’Education.

« Je voudrais féliciter le travail de Julie Lechanteux, méticuleux, énergique, au service des jeunes, et qui a contribué à la création du Pôle Enfance. »C’est par ces paroles que M. le Maire, David Rachline, avait ouvert la séance.

Elue députée au Parlement européen, Julie Lechanteux, a dû renoncer à son mandat exécutif local. C’est donc Sylvie Ferreri, conseillère municipale de la majorité, qui a été élue à 32 voix pour la remplacer.

 

Classé dans
Actualité générale