Conseil de la mer au collège Villeneuve

22 mars 2021

     Lors du conseil municipal du 26 janvier dernier, les élus ont adopté une délibération visant à créer une « aire marine éducative » (AME), zone maritime littorale de petite taille gérée de manière participative par des élèves allant du CM1 à la 6e. C’est désormais chose faite puisque la classe de 6e C du collège Villeneuve s’est lancée dans ce beau projet, aux côtés de leurs professeurs Christelle Chatachvilly (SVT) et Claudia Ciaravino (physique-chimie).

En quoi consiste la démarche ? « Une classe  "s’approprie" une plage et réfléchit aux enjeux en matière de biodiversité, mais aussi aux problématiques socio-économiques qui pourraient exister sur le site.  Pour réaliser ce cheminement, ils ont besoin d’un accompagnant. À la CAVEM, on joue ce rôle en étant référents scientifiques dans la mise en œuvre de la méthodologie.  Quant aux élèves, ils réfléchissent au sein d’une instance décisionnelle qui est le Conseil de la mer en vue d’élaborer des actions qu’ils souhaitent porter. Une fois ces actions sont sélectionnées,  on organise un conseil de la mer élargi où siègent les gestionnaires et leurs représentants (élus) », déclare Fabien de l’Observatoire marin de la CAVEM.

Ainsi, les enfants ont pu présenter leurs idées pour la plage du Pacha devant les élus de la Ville, Ariane Karbowski et Jean-Louis Barbier. À eux ensuite de choisir ce qu’il leur paraît faisable. 

Deux grands thèmes sont ressortis à l’occasion de leurs travaux : les déchets et la flore. « Après un vote, le sujet retenu s’est porté sur la flore de l’aire marine.  Et la problématique a surgi : comment peut-on agir pour faire respecter la flore de notre plage ? », indique Christelle Chatachvilly. 

Pour y répondre, les collégiens ont proposé cinq remédiations :

  • la création d’un chemin piétonnier pour éviter d’écraser les plantes ;
  • la création d’un espace pour protéger les plantes en indiquant le nom des espèces ;
  • faire de la publicité sur la démarche ;
  • la mise en place de panneaux (interdiction de marcher sur plantes par exemple) ;
  • la sensibilisation de la population sur site.

Le 9 février, sur l’AME (plage du Pacha), chaque groupe d’élèves a présenté aux partenaires institutionnels chacune d’entre elles, « l’objectif étant que les élèves participent à l’aménagement du site », précise Claudia Ciaravino. 

Ces derniers ont déjà une idée de la suite du projet : créer un sentier botanique et implanter des panneaux pédagogiques sur les espèces.  Une perspective stimulante qui pourra être reprise par la classe qui reprendra le flambeau l’année prochaine. Jean-Louis Barbier, conseiller municipal et correspondant Défense de la ville de Fréjus a précisé les étapes : « identifier, protéger et ensuite améliorer ». L'élu a adhéré à la mise en place d’un panneau à l’entrée du site.

« Nous allons passer à l’action et je vais présenter vos propositions à M. le Maire » a déclaré pour sa part Ariane Karbowski, adjointe déléguée à l’environnement, enthousiasmée par la prise d’initiatives de ces jeunes.

Une aire marine éducative, qu’est-ce que c’est ?

Les aires marines éducatives permettent à des élèves et leur(s) enseignant(s) de gérer de manière participative une zone maritime littorale de petite taille. Cette démarche pédagogique et éco-citoyenne a pour but de sensibiliser le jeune public à la protection du milieu marin.

Retrouvez toutes les infos sur l'avancée de projet en cliquant ICI

 

Classé dans
Actualité générale